Monday, April 13, 2009

Faces From the Past . . .

Sometimes the beauty of words and images on tombstones just takes my breath away, and leaves me speechless in the face of hopes crushed and life's myriad possibilities ended with harsh finality. This brief message, "To Our Daughter", with a lovely lass in a white wedding (or communion?) dress is one such. . . Is there any reason to hope for resurrection and eternal life beyond the quantum leap of blind faith ? I cannot say . . . but fading faces on stones speak more clearly of what was once and what will never be again . . .
.
.

































Like a Rose, she only lived the space of a morning . . .
.
.
































.
.
































.
.

































.
.

































.
.

































.
.

3 comments:

Mary-Laure said...

These pictures have a ghost-like eeriness...

Sar@h said...

J'aime bien lire et imaginer ce que fut leur vie … Lorsque je dois attendre un train à Montparnasse, le cimetière est ma balade préférée … enfin, si c'est ouvert !

Pour la première photo, je pense que c'est plus une aube de communiante qu'une mariée.

Owen Phillips said...

Bonjour Sarah, c'est marrant, la dernière fois que j'ai pris le train pour aller à Morlaix, je suis passé par le cimetière de Montparnasse juste avant... j'ai encore des photos à mettre. Et tu as surement raison, j'ai bien hésité avant d'écrire "marié" en me demandant si c'était pas pour une ceremonie religieuse... je vais le rajouter en parentheses... merci, et peut-être à bientôt, j'ai répondu à ton courriel...